Saint Pierre le Jeune

Présentation


La paroisse protestante Saint Pierre le Jeune est une des 250 paroisses de l’Eglise de la Confession d’Augsbourg d’Alsace et de Lorraine. Elle cherche à rester fidèle à son ancrage dans la tradition luthérienne, collabore avec les paroisses protestantes du Centre Ville et tout particulièrement avec la paroisse du Temple Neuf, dans l’ouverture au dialogue œcuménique, et dans le souci d’une présence fidèle au message de l’Evangile au cœur de la cité.


Saint Pierre le Jeune a une longue et riche histoire.
Les premières traces d’une communauté paroissiale, qui se réunissait dans un lieu de culte situé à l’extérieur de l’enceinte de la ville, remonte au 7°siècle.
Très tôt la confrérie de moines- qui devint au 11°siècle un « véritable chapître »- eut le souci de mener de front des activités cultuelles, une présence servante auprès des petites gens, des malades, des personnes âgées et des activités éducatives.
Devenue paroisse protestante avec l’introduction de la Réforme à Strasbourg, son premier pasteur fut Wolfgang Capito en 1524.


Quelques repères

En 1681, elle fut obligée de partager l’église avec la communauté catholique et ce jusqu’au début du 20°siècle où l’ensemble du bâtiment fut à nouveau mis à sa disposition.
Les vicissitudes de l’histoire ont ainsi engagé la paroisse dans le « dialogue œcuménique », celui d’une cohabitation forcée au départ, puis d’une véritable communion fraternelle comme aujourd’hui.

Au 19°siècle la paroisse fut marquée par le réveil luthérien à travers le ministère du pasteur Frédéric Horning dont l’empreinte reste encore forte, en particulier dans la célébration des cultes aujourd’hui.
Son fils Wilhelm Horning, également pasteur à Saint Pierre le Jeune, fut à l’origine d’une maison de retraite ( actuellement 200 lits en foyer- logement, maison de retraire, section Alzheimer, accueil temporaire) à Cronenbourg : la Maison Bethléhem. Cette œuvre diaconale reste étroitement liée à la paroisse.


Quatre axes caractérisent la vie de la paroisse

  • Le souci du culte et des célébrations ( baptêmes, bénédictions de mariage, enterrements..) favorisé par une église qui engage au recueillement et à la méditation.
-> Tableau des cultes

  • La dimension diaconale, de l’entraide, du soutien des personnes en difficultés que manifeste en particulier le lien avec la Maison Bethlehem, le souci des visites à domicile…
  • La volonté de tisser sans relâche les liens du dialogue œcuménique avec la paroisse catholique Saint Pierre le Jeune mais aussi de construire des passerelles avec les communautés juives ->(renvoyer au site) et musulmanes ->(renvoyer au site), de vivre en solidarité avec les Eglises du Tiers Monde
  • Le désir d’ouvrir autant que faire se peut les portes de l’église avec son cloître pour que cette maison puisse être un espace de prière, de méditation, de repos, de silence, de la découverte architecturale et du message des pierres et des fresques, de l’écoute du témoignage musical.
->(Concerts, visites guidées…)

Ce chef d’oeuvre du patrimoine strasbourgeois, confié à la paroisse, est un lieu de spiritualité, de dialogue entre Dieu et les hommes, il veut être, en conséquence, un lieu de vie, de culture, de rencontres et d’échanges ou chacun puisse trouver des repères pour poursuivre la route.


Contacter le Pasteur par courriel : yrsa Thordardottir - yrsa.thordardottir@gmail.com




Visite virtuelle de notre église




Restez informé de l'actualité de Saint-Pierre-le-Jeune









Derniers articles

Soyez les bienvenus

22/05/2012

Présentation

02/04/2012