Saint Pierre le Jeune

Célébration dominicale - 29 mars 2020




Ouverture
 A 10h, les cloches carillonnent dans toute la ville. 
En communion avec les chrétiens de la ville et du monde entier, 
vous pouvez vous unir à l'office qui sera célébré
par le pasteur Philippe Eber dans le chœur de l'église-collégiale Saint-Pierre-le-Jeune

Au nom de Dieu, le Père, le Fils, le Saint-Esprit
Amen
Notre secours vient du Seigneur
Qui a fait les cieux et la terre
 
Nous célébrons aujourd’hui le cinquième dimanche du Carême.
Dans la tradition de l’Église, il porte le nom de Judica,
« Rends‐moi justice, ô mon Dieu ! »


Psaume
Rends-moi justice, ô mon Dieu,
défends ma cause contre un peuple sans foi.
Rends-moi justice, ô mon Dieu,
défends ma cause contre un peuple sans foi.
Tu es ma forteresse, pourquoi me rejeter ?
Pourquoi vais-je assombri, pressé par l’ennemi ?
Envoie ta lumière et ta vérité, elles me guideront,
elles me conduiront jusqu’en ta demeure.
J’avancerai jusqu’à l’autel de Dieu,
j’irai vers Dieu qui me fait danser de joie.
Pourquoi te désoler, ô mon âme ?
Pourquoi gémir sur moi ? Espère en Dieu !
De nouveau, je te rendrai grâce.
Il est mon Sauveur et mon Dieu !

Chant :
Agneau de Dieu, tu t’es donné Dans ton amour suprême. Pour l’homme injuste et condamné Tu t’es livré toi-même. Quand sous la croix tu fléchissais, C’est nos péchés que tu portais: Nous sommes les complices Des hommes faux qui t’ont jugé Et des bourreaux qui t’ont frappé Au nom de leur justice.
 
Mais par ta mort, ô Jésus-Christ, Tu m’as rendu la vie. Par tes tourments, tu m’as guéri Et tu me justifies. Né de la grâce et de la foi, Dès maintenant je trouve en toi La joie et l’espérance. Tu me fais voir ta sainteté Et tu m’apprends la charité Dans l’humble obéissance.
 
Ich will von deiner Lieblichkeit Bei Nacht und Tage singen, Mich selbst auch dir nach Möglichkeit Zum Freudenopfer bringen. Mein Bach des Lebens soll sich dir Und deinem Namen für und für In Dankbarkeit ergießen; Und was du mir zu gut getan, Das will ich stets, so tief ich kann, In mein Gedächtnis schließen. (All 33/05)
 
Demande de pardon
Seigneur, accorde-nous ton pardon,
nous avons péché contre toi
Montre-nous ta miséricorde,
et nous serons sauvés.

Tous : Que Dieu tout-puissant nous fasse miséricorde, qu’il nous pardonne nos péchés et nous conduise à la vie éternelle. Amen
 
Prière du jour
Seigneur Dieu, tu nous donnes de célébrer la Passion de ton Fils avec reconnaissance. Aide-nous à le suivre en portant nous aussi notre croix. Par ta grâce, fais-nous parvenir à la vie éternelle avec lui, qui vit et qui règne avec toi, Père, et le Saint-Esprit, un seul Dieu pour les siècles des siècles. Amen
 
La Parole de Dieu
 

De la lettre aux Hébreux chapitre 13e
 
C’est pourquoi Jésus, lui aussi, voulant sanctifier le peuple par son propre sang, a souffert sa Passion à l’extérieur des portes de la ville. Eh bien ! pour aller à sa rencontre, sortons en dehors de l'enceinte, en supportant l'injure qu'il a subie.  Car la ville que nous avons ici-bas n’est pas définitive : nous recherchons la ville qui doit venir. (13,12-14)

Chant de méditation : Croix que je regarde, signe pour ma foi, celui qui me garde m’apparaît en toi.
 
Croix que je découvre dans l’obscurité, ta lumière m’ouvre le temps d’espérer.
 
Croix d’où je m’avance dans le nouveau jour, fais que ta présence reste mon secours.

Bonne Nouvelle de Jésus Christ selon Marc, chapitre 10e

 
Alors, Jacques et Jean, les fils de Zébédée, s’approchent de Jésus et lui disent : « Maître, ce que nous allons te demander, nous voudrions que tu le fasses pour nous. »
Il leur dit : « Que voulez-vous que je fasse pour vous ? »
Ils lui répondirent : « Donne-nous de siéger, l’un à ta droite et l’autre à ta gauche, dans ta gloire. » Jésus leur dit : « Vous ne savez pas ce que vous demandez. Pouvez-vous boire la coupe que je vais boire, être baptisé du baptême dans lequel je vais être plongé ? » Ils lui dirent : « Nous le pouvons. » Jésus leur dit : « La coupe que je vais boire, vous la boirez ; et vous serez baptisés du baptême dans lequel je vais être plongé. Quant à siéger à ma droite ou à ma gauche, ce n’est pas à moi de l’accorder ; il y a ceux pour qui cela est préparé. » Les dix autres, qui avaient entendu, se mirent à s’indigner contre Jacques et Jean. Jésus les appela et leur dit : « Vous le savez : ceux que l’on regarde comme chefs des nations les commandent en maîtres ; les grands leur font sentir leur pouvoir. Parmi vous, il ne doit pas en être ainsi. Celui qui veut devenir grand parmi vous sera votre serviteur. Celui qui veut devenir grand parmi vous sera votre serviteur. Celui qui veut être parmi vous le premier sera l'esclave de tous : car le Fils de l'homme n'est pas venu pour être servi, mais pour servir, et donner sa vie en rançon pour la multitude.  (10,35-45)
Gloire à toi, Seigneur !
 

Méditation    

Nous sommes en chemin avec le Christ et nous nous approchons de plus en plus de Jérusalem, mais l’Évangile de ce dimanche (1), nous ramène sans détour dans la réalité de nos existences. Nous voici donc dans ce quotidien où nous cherchons souvent la meilleure place, pas forcément la première d’ailleurs ! Non, la meilleure place dans la file devant le magasin, lors d’événements importants pour notre carrière ou notre reconnaissance sociale ou encore comme Jacques et Jean une place de choix dans le Royaume ! Et si les autres disciples s’indignent sur l’attitude des fils de Zébédée, (2) c’est bien parce qu’ils connaissent -comme nous d’ailleurs- cette disposition toute humaine !
 

Le chemin sur lequel Jésus avance avec ses disciples s’avère déroutant pour eux comme pour nous ! Il ne s’agit plus d’être le premier ou le meilleur, mais de marcher à sa suite (3) et c’est seulement en marchant à sa suite, que nous cueillerons auprès de lui l’amour et la miséricorde nécessaires à notre vie.
 

Jacques et Jean, les autres disciples aussi et plus tard l’apôtre Paul devront à leur tour apprendre que, si nous suivons le Christ, de pouvoir nous n’en aurons aucun, tout au plus l’autorité qu’il nous confère. (4) Dorénavant, lorsque nous marchons avec lui, il n’y a qu’une chose qui importe, c’est d’être et de demeurer au service de la miséricorde Dieu. Jésus le dit à Jacques et Jean comme à nous tous : Celui qui veut être parmi vous le premier sera l’esclave de tous : car le Fils de l’homme n’est pas venu pour être servi, mais pour servir, et donner sa vie en rançon pour la multitude. (5)
 

Pour suivre le Christ ou plutôt pour le laisser nous rejoindre, la lettre aux Hébreux nous donne une indication substantielle : Pour aller à sa rencontre, sortons en dehors [de l’enceinte]. (6) Autrement dit : quittons nos certitudes, abandonnons ce besoin narcissique d’être toujours le premier ! Sortons, l’auteur de la lettre aux Hébreux rajoute un peu plus loin, cherchons ! (7)  Quittons l’enceinte des évidences et des certitudes, laissons-nous rejoindre par le Christ et cherchons en toute chose la communion avec lui !
 

Dans cette communion avec lui, par la Parole et le Pain, (8) mais aussi par le sacrement du Frère, (9) nous serons saisis par cette miséricorde que dévoile le Christ. Dès lors, peu importe d’être le premier ou le dernier ou encore d’avoir la meilleure place ! Notre place nous est offerte et elle est unique ! Et à cette place, le Christ est à la fois dévoilement du visage de Dieu à l’homme, mais aussi du visage de l’homme à lui-même. (10) Jacques et Jean, et tant d’autres à leur suite devront encore découvrir que cette place, nous ne pouvons pas l’acquérir, elle nous est offerte dans le Christ ! Et Paul a mille fois raison de s’écrier : tout est grâce ! (11)
 

On raconte cette très belle histoire de Thomas d’Aquin. Après avoir traité de l’incarnation de Dieu, il s’est approché du tabernacle. On le vit entrer en extase et on entendit ce dialogue. C’est Jésus qui lui parle et lui dit : Thomas, tu as bien parlé de moi ; quelle récompense attends-tu en retour ? Thomas lui répondit : Nulle autre que toi, Seigneur ! (12)
 

Avec ces quelques mots de Thomas d’Aquin, nous revoici sur le chemin de Jérusalem celui de l’élévation, (13) qui nous mènera avec le Christ sur le bois de la croix, mais aussi au matin de la résurrection !

Pasteur Philippe Eber 

(1)     Marc 10,35-45

(2)     Marc 10,35
(3)     Luc 14,27
(4)     Matthieu 28,18, Jean 20,23, Actes des apôtres 13,38 ; 26,18 
(5)     Marc 10,44-45 
(6)     Hébreux 13,13 
(7)     Hébreux 13,14 
(8)     Actes 2, 42 
(9)     L’expression remonte à Jean Chrysostome, Matthieu 25,4 
(10)  Claudio Monge & Gilles Routhier, Oser l’hospitalité, Bayard p.42  
(11) Ephésiens 2,8 

(12) Ambroise Marie Carré, Ces maîtres que Dieu m’a donnés Cerf 2003 p.76 
(13)
Suzanne de Dietrich, L’heure de l’élévation, Delachaux & Niestlé 1966, p.33

Confession de foi
Je crois en Dieu, le Père, tout-puissant, créateur du ciel et de la terre.


Je crois en Jésus Christ, son Fils unique, notre Seigneur, qui a été conçu du Saint Esprit et qui est né de la Vierge Marie. Il a souffert sous Ponce Pilate, il a été crucifié, il est mort, il a été enseveli, il est descendu aux enfers. Le troisième jour, il est ressuscité des morts, il est monté au ciel, il est assis à la droite de Dieu, le Père tout-puissant, et il viendra de là pour juger les vivants et les morts.
 
Je crois au Saint-Esprit, la sainte Église universelle, la communion des saints, la rémission des péchés, la résurrection de la chair et la vie éternelle. Amen
 
 
Chant : O Jésus, tu dois monter Vers la ville sainte, Et les tiens sont partagés Entre joie et crainte.
Dans l’honneur, on te reçoit : Est-ce ta victoire ? Mais tu marches vers la croix, En ce jour de gloire !

 
On te suit pour t’acclamer Sur ta route heureuse. . .  On te fuit, pour te laisser Sur la croix honteuse. Et voici, dans tes douleurs, Dieu qui t’abandonne ! A l’angoisse de ton cœur Ne répond personne.
 
Aux ténèbres du tombeau Ton chemin s’achève. . .  Mais voici le jour nouveau, Un Sauveur se lève ! C’est Jésus ressuscité, Et, dans la lumière, S’ouvre pour l’éternité La maison du Père. (ALL 33/30)
 

Prière d’intercession
Dieu notre Père, tu es le soleil de justice. En ces temps difficiles et d’isolement : ne nous abandonne pas face à notre destin, mais demeure notre espérance.
R/ Kyrie eleison
Jésus, le Christ, tu es l’Agneau de Dieu. Nous te prions pour ceux qui ont soif de vivre : ne les abandonne pas face au désespoir, mais demeure leur espérance.
R/ Kyrie eleison
Esprit saint, tu es le souffle de Dieu. Nous te prions pour ceux qui sont en proie au doute : ne les abandonne pas face aux puissances de ce monde, mais demeure leur espérance.
R/ Kyrie eleison
Nous te confions ce qui nous habite…
R/ Kyrie eleison
Seigneur Dieu,
reçois notre prière pour ceux qui sont malades
et pour ceux qui luttent contre l’épidémie.
Nous te prions pour les victimes et pour ceux qui les pleurent.
Nous nous confions à toi, avec tous ceux avec lesquels nous sommes liés.
Demeure notre espérance,
tu es béni pour les siècles des siècles.
Amen

Notre Père qui es aux cieux, que ton nom soit sanctifié,

que ton règne vienne, que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour,
pardonne-nous nos offenses comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés
et ne nous laisse pas entrer en tentation, mais délivre-nous du mal,
car c’est à toi qu’appartiennent le règne,
la puissance et la gloire, aux siècles des siècles. Amen
 
Chant : Pour nous sauver, ô mystère adorable, Toi, l’innocent, tu meurs pour les coupables ; Tu as vécu de notre vie humaine, Toute la peine.
 
Où trouverais-je un cœur, dans ma détresse, Semblable au tien, plein d’amour, de tendresse ? Car en toi seul j’ai mis ma confiance, Mon espérance.
 
Wann, o Herr Jesu, dort vor deinem Throne / wird stehn auf meinem Haupt die Ehrenkrone, / da will ich dir, wann alles wird wohl klingen, / Lob und Dank singen. (ALL 33/11)
 
Envoi
Le Fils de l’homme n’est pas venu pour être servi,
mais pour servir et donner sa vie en rançon pour une multitude.
Matthieu 20/28
 
 
Bénédiction
Le Seigneur te garde de tout mal, il garde ta vie.
Le Seigneur garde ton départ et ton arrivée, dès maintenant et à jamais.
Il vous bénit celui qui est le Père +, et le Fils et le Saint-Esprit.
A lui le règne et la gloire pour les siècles des siècles. Amen


 





Les vendredis soirs 2020

Restez informé de l'actualité de Saint-Pierre-le-Jeune



Exposition

Exposition



Promenade dans l'Hortus deliciarum 
d'Hérade de Landsberg
tous les jours de 12h-18h

 




L’église-collégiale Saint-Pierre-le-Jeune




Ouverte tous les jours de 12h-18h
 


Visite virtuelle de notre église