Saint Pierre le Jeune

Galerie photo du portail d'Erwin




Lorsque Carl Schäfer a fait réaliser ce portail par Ferdinand Riedel, sculpteur en chef de l’Œuvre Notre-Dame, il a également conçu une polychromie. Cette polychromie était très raffinée avec des rehauts dorés, des contrastes de couleur très séduisants. Lorsque l'on regarde dans la chapelle de la Trinité les statues polychromées que l'on doit également de Ferdinand Riedel, on a une petite idée de ce à quoi pouvaient ressembler ces sculptures à l'origine.


Sur les socles des statues, on peut voir la représentation des mois de l'année ; les travaux et les mois étant un type de représentation très fréquent sur les cathédrales médiévales.

Les cinq sens sont représentés sur ce portail. Ici, la vue, figurée par un aigle.


Dans les ébrasements, il s'agit de la parabole des vierges sages et des vierges folles qui est illustrée, parabole qui est également présente sur le portail de droite de la Cathédrale de Strasbourg. Cette parabole, tirée de l'évangile de Saint Mathieu, est une préfiguration du jugement dernier, avec d'un côté les vierges sages représentant les élus, et de l'autre, les vierges folles évoquant les damnés. Ici, les vierges sages tiennent une lampe remplie d'huile, elles attendent la venue de l'époux. De l'autre côté alors que les vierges folles ont des lampes vides au moment de son arrivée.

Cette parabole se termine par un appel à la vigilance : « Veillez, car vous ne savez ni le jour, ni l'heure. »


Crucifixion entre la Vierge et St Jean, avec de part et d'autre les figures allégoriques de l'Eglise et de la Synagogue. On voit également des anges surmontés du Christ entouré du tétramorphe, les quatre évangélistes.


Ce portail représente une synthèse de l'iconographie de la cathédrale de Strasbourg.

Ici il s'agit de la Cène.


On voit qu'il y avait dans les ébrasements des arcs en accolade. Mais Schäfer ne nous donne pas beaucoup d'informations sur ce qu'il a retrouvé : des fragments de sculptures, on n'en sait pas beaucoup plus. En 1899, Carl Schäfer va consacrer un article à Saint Pierre le Jeune, dans lequel il étudie l'architecture de l'édifice, et surtout dans lequel il va inventer le portail d'Erwin.

À partir de la Renaissance, on décrit Erwin comme le principal maître d’œuvre de la cathédrale. Carl Schäfer, qui était persuadé qu'Erwin était l'auteur des portails de la cathédrale, pensait qu'Erwin était également l'architecte de St Pierre le Jeune. Il a donc cherché à rendre ce portail comme une sorte d’œuvre de jeunesse d'Erwin de Steinbach.



Nouveau Calendrier de Saint-Pierre-le-Jeune



Le nouveau calendrier
de Saint-Pierre-le-jeune
pour l'année 2023

vient de paraître.
Vous pouvez l'acheter à l'accueil de l'église
ou au secrétariat paroissial
3 Rue de La nuée bleue
au prix de 5€.

Christine Wendling
23/11/2022




Restez informé de l'actualité de Saint-Pierre-le-Jeune










Visite virtuelle de notre église










Derniers articles











WMaker vous assiste tout au long de votre projet web

Nous sommes quotidiennement à vos côtés pour vous accompagner dans le succès de votre projet web. Détendez-vous, nous équipes sont joignables à tout moment :)


Le support vous répond en 24h

CC Flickr ghjiro
WMaker a développé un outil extrêmement efficace d'assistance à ses utilisateurs. On le nomme le support.

Le support est un espace dédié de votre back office, qui permet de rentrer très simplement en contact avec les équipes de WMaker.

C'est dans le support que nous vous invitons à nous poser toutes vos questions. Chaque question fait alors l'objet d'un fil de discussion. Ce fil de discussion est stocké dans votre back office, de façon à ce que vous puissiez le conserver et le consulter à tout moment.

Le support vous répond en 24 heures les jours ouvrés et au plus tard dans les 48 heures.

Pour contacter le support, rien de plus simple. Il suffit de cliquer sur le lien "support" présent en haut à droite de toutes les pages de votre back office.

L'aide en ligne n'est pas loin non plus ;)

Accessible par un lien en haut à droite de toutes les pages du back office, l'aide en ligne permet aux débutants de prendre en main très rapidement leur site web et aux utilisateurs plus expérimentés de découvrir toutes les subtilités de WMaker.

En chiffre, l'aide en ligne ça donne :

  • 4 catégories
  • 28 sous catégories
  • 146 questions / réponses
  • 286 captures d'écran
  • 40 000 mots
Pour finir, sachez que l'aide en ligne est également disponible en anglais. Les utilisateurs qui ont choisi cette langue pour l'affichage de leur back office ont accès à l'aide en anglais.

Marie-Julie Porre
15/03/2012